Contact

E-mail

Situation professionnelle

En poste
En simple veille

Présentation

Anaïs Bohuon est maître de conférences HDR à l'UFR STAPS de l'Université de Paris-Sud.
Socio-historienne, outre ses activités d'enseignement, elle publie des articles et ouvrages scientifiques sur le corps, le sport et le genre.

Son doctorat, obtenu en décembre 2008 à l’université de Paris-Sud, avait pour thème les discours médicaux et l’accès des femmes aux activités physiques et sportives (1880-1922).

En 2012, elle a publié son premier ouvrage sur les tests de féminité ou les « contrôles de genre » dans les compétitions sportives. Ce livre a pour ambition de revisiter l’histoire sociale et politique de ces contrôles et de montrer en quoi ils constituent un véritable dispositif de domination, afin d’appréhender la naturalisation du pouvoir et les rapports de domination qui s’y jouent.
Instaurés dans le but affiché d’empêcher les hommes de concourir dans les compétitions féminines et ainsi de maintenir la bicatégorisation sexuée, ces contrôles de genre, sous la forme d’examens médicaux, sont imposés aux sportives depuis 1966.

Parallèlement, elle collabore régulièrement avec l'historien Grégory Quin. En croisant l’histoire des sciences, plus précisément de la médecine et l’histoire des activités physiques et sportives au prisme du genre, ils tentent de montrer comment les muscles ont fabriqué « le sexe » et par là même une certaine définition contemporaine de la différence sexuelle. Plus encore, ils ont pour objectif de retracer les grandes lignes de la généalogie des normes de féminité contemporaine en montrant l’historicité du corps dans et par l’étude des techniques dont il constitue la matière première.

Anaïs BOHUON

  • Sport, Corps, Genre, Histoire, Sciences, Médecine, Intersectionnalité

Portfolios

Description

Anaïs Bohuon - Maîtresse de conférences

Description

Le Tribunal arbitral du sport a autorisé le retour à la compétition de l'athlète indienne Dutee Chand. Cette sprinteuse de 19 ans était suspendue depuis près d'un an car elle produit naturellement un taux élevé de testostérone. Une particularité appelée hyperandrogénie féminine. L'interview d'Anaïs Bohuon, socio-historienne spécialisée dans la problématique du genre dans le sport.

Description

Anaïs Bohuon (UFR STAPS - université Paris-Sud 11) est l'auteure du livre " Le test de féminité dans les compétitions sportives : une histoire classée x ? ". Elle s'interroge sur la pertinence de ces contrôles médicaux mis en place afin d'empêcher des hommes de concourir chez les femmes au sein des compétitions internationales.